Repas de fin d’année

 

Comme tous les ans pour la fin de l’année, Nybi organise un petit repas pour ses membres.

Pour les membres intéressés, rendez-vous sur le Slack pour en savoir plus sur les modalités. Un salon y est dédié.

 

Sylvain M.

Ajouter un profil BravoProdigy dans PCB Gcode

Suite de  La mini CNC reprend du service.

Le soucis de compatibilité du Gcode généré par PCB Gcode avec le logiciel BravoProdigy étant un peu embêtant. Nous obligeant à modifier manuellement les fichiers gcode. J’ai mis un peu les mains dans le cambouis (beaucoup plus propre qu’au boulot quand même) pour voir si l’on pouvait modifier quelque chose qui ferait la modification à notre place.

Création d’un nouveau profil.

 

Après un peu de lecture de la doc de PCB Gcode j’ai appris que l’on avait la possibilité de modifier le fichier “gcode defaut.h”.

exemple fichier user-gcode.h
exemple fichier user-gcode.h

Seulement, dès que l’on change les réglages dans le setup, ce fichier se fait écraser par un nouveau.

Du coup, en cherchant plus loin j’ai appris que l’on pouvait ajouter un nouveau profil.

Alors, pour tester, j’ai modifié une copie du profil “generic.pp”, simplement en changeant le code de fin de programme M02 par M30. Mieux vaut commencer doucement pour ne pas se perdre.

modification du fichier Profil generic.pp
modification du fichier Profil generic.pp

Ça fonctionne comme espéré.

Alors, j’ai rajouté une ligne de commande G00 X0 Y0 Z20 avant la commande M30 pour un retour à l’origine avec la broche prête au remplacement d’outil. Ce qui nous permet d’utiliser plusieurs fichiers Gcode à la suite, un pour la gravure, un autre pour le perçage et le dernier pour la découpe du PCB, sans avoir besoin de déplacer la broche, il y a seulement le changement d’outil et le Z zero à faire.

Le petit plus est que l’on peut l’ajouter au plugin pour pouvoir le sélectionner dans le setup de PCB Gcode.

Ajout du nouveau profil.

 

Pour ajouter le nouveau profil Bravoprodigy pour l’ULP PCB Gcode, vous devez ajouter le fichier “BravoProdigy.pp” dans le dossier “profiles”.

 En guise d’exemple, sur mon PC le chemin d’accès est le suivant C:\EAGLE-7.2.0\ulp\profiles.

 

aperçu dossier Eagle
aperçu dossier Eagle

 

Allez dans le dossier Eagle et sélectionnez le dossier “ULP”.

 

aperçu dossier ULP
aperçu dossier ULP

 

Puis sélectionnez le dossier “profiles”.

 

 

aperçu du dossier profiles
aperçu du dossier profiles

 

Et collez le fichier.

 

 

 

 

Maintenant, lorsque vous ouvrez pcb Gcode setup, vous pouvez sélectionner ce profil dans l’onglet Gcode Style.

aperçu du résultat
aperçu du résultat

Vous pouvez télécharger le profil ci-dessous.

Fichier profil BravoProdigy

Si vous avez un besoin particulier, vous pouvez faire votre propre profil grâce à un éditeur de texte. Ici j’ai utilisé Brackets, qui est open source et gratuit, plutôt orienté web design il fonctionne pour ça aussi.

Bonne bidouille !

 

 

 

Réparation d’une valise

Aujourd’hui, réparation d’une valise cassée. En revenant de vacances : un des pieds s’est cassé en 2. J’ai donc commencé par retirer les rivets qui fixaient le pied cassé :  J’ai donc commencé à redessiner plus ou moins précisément à le redessiner sur onshape pour le revisser sur la valise, au même endroit qu’avant : (le modèle est disponible en cliquant sur l’image) 

Impression dans la foulée en 2h15, pour environ 30g de plastique (coût d’environ 80 centimes) :

Je l’ai enfin boulonné à la valise, avec les vis dépassant à l’extérieur pour éviter de gêner l’intérieur de la valise. J’ai aussi rajouté un peu de colle de modélisme pour éviter tout desserrement des écrous lors de l’utilisation de la valise. Et le résultat est parfait (sauf la couleur) : 

Et la fixation intérieure, avec des rondelles pour ne pas trop abîmer le fragile bois du fond :

Réparation réussie, avec un peu de temps, un peu de matière première, et surtout une imprimante 3D 😉 (disponible au fablab si vous n’en avez pas chez vous).

Makerfight #3

Nous nous sommes rendus samedi 8 avril en terrain hostile : au Technistub de Mulhouse (le fablab local) pour un combat de robot. Nous avions donc amenés Nybistructor, notre robot de combat, avec quelques modification par rapport à l’année dernière :

Tout se passait au KMØ, ancien lieu de départ du comptage de la distance ferroviaire. De nombreux stands étaient présent, aussi bien pour faire participer les visiteurs au DYI et présenter diverses réalisations :


Mais surtout, et c’était le but de notre visite, la baston de robot ! Voici la feuille de match des combats de la journée. Vous pouvez aussi revoir les combats sur la chaîne Youtube du Technistub, qui a diffusé l’événement en live sur youtube.

 

Nous sommes sortis de poules in-extremis, et avons gagné le quart de finale par forfait du robot adverse, qui subit un court-circuit juste avant le combat, pour perdre en demi-finale, et s’incliner en petite finale dans un beau combat, à bases de pirouettes et saltos.

Nous avons donc obtenus la 4ème place, avec un robot bien amoché.

Projet “INRIA”

L’INRIA, c’est quoi ?

C’est l’Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique

Logo Inria

 

<– cliquez, pour découvrir leur site web !

 

Et alors ?

Dans le cadre de la création d’une exposition itinérante baptisée « De l’Homo  Numericus au citoyen numérique » (réalisée conjointement par le centre Inria Nancy – Grand Est et la MJC centre social Nomade), L’INRIA nous a sollicité pour réaliser des animations ludiques.

La thématique générale est de faire découvrir les fondements de l’informatique au travers d’animations et de jeux ludiques.

Les fondements sont réparti sur 4 piliers  que sont : Informations, Algorithmes, Langages et Machines.

Ça fume côté NYBI !

Pour la réalisation des 4 animations, Nybi a eu les coudées franches…

Nous avons donc créé de toutes pièces ces 4 animations.

Sur la seule base du “mot” correspondant à chacun des 4 piliers, nous avons imaginé, conçu puis réalisé celles-ci.

Ces réalisations ont mobilisé une petite dizaine de membres. Ils ont associé leurs diverses compétences pour mener le projet à bien.

  • réflexion,
  • conception,
  • calcul,
  • dessin,
  • impression 3D,
  • découpe laser,
  • codage (Arduino),
  • électronique,
  • et forcément du doigté pour l’assemblage de tout ça.

Et maintenant, on peaufine

 

La première animation : Informations

La seconde animation : algorithmes

La troisième animation : Langages

La quatrième animation : Machines

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessous les liens vers les sites des différents protagonistes :

Logo MJC Nomage     Logo Inria     Affiche expo Homonuméricus

 

 

 

 


The NeurOne Sylvain M.