Aspilampe

La lampe qui aspire les fumées de soudure électronique.

Mise en place de connecteurs sur un Arduino avec Aspilampe et un support de circuit imprimé en 3D

Aspilampe est une lampe à led équipée d’un ventilateur, pour aspirer la fumée dégagée par le flux du fil de soudure (brasure pour les puristes).

J’ai utilisé le logiciel Sketchup pour la concevoir. La modélisation 3D m’a permis de trouver l’ angle qui convenait bien pour l’éclairage. Elle permet aussi de tester rapidement plusieurs dessins d’entrée d’air.

Modèle 3D d’ Aspilampe

Ensuite pour la fabrication, le plan 2D en dessin vectoriel à été dessiné sous Autocad. Exporté en DXF, il permettra de découper la plaque avec la découpeuse laser.

Plan 2D en dessin vectoriel

La forme générale est volontairement simple pour minimiser les chutes de découpe. Pour les chutes obligatoires, j’ ai cherché à leurs trouver une utilité.

La chute de découpe de l’ entrée d’ air servira de protection et de décoration du circuit d’éclairage.

Quant aux découpes d’ emplacement des led, elles serviront d’ entretoises pour le montage sur le circuit imprimé.

Placement des led avec leurs entretoises

Corps de la lampe.

Le corps de lampe est réalisé par découpage laser et pliage à chaud d’ une plaque de PMMA de 3mm d’ épaisseur.

Circuit électrique.

Le choix du nombre de led a été déterminé par leur angle d’ éclairement afin d’ avoir une surface d’ éclairage suffisante. Pour simplifier, j’ ai placé en parallèle, 4 colonnes de 3 led en série. Avec une résistance par colonne.

Typon du circuit d’ éclairage
Schéma du circuit d’ éclairage

La formule pour calculer la valeur d’ une résistance par colonne  et :

R = Ualim – (Uled x Nled) / I

U = La tension en Volt

I = Le courant souhaité pour les led en Ampère, valeur donnée par le fabricant

R = La valeur de résistance en Ohm

N = Le nombre de led par colonne

Attention à la dissipation de chaleur, préférer des résistances de 1/2 Watt.

L’ écartement de chaque led est prévue pour s’ adapter au pas de 2.54mm, cela permet de faire le circuit sur plaque d’ essai type veroboard ou sur circuit imprimé.

Les led et le ventilateur sont alimentés par une alimentation secteur de 12V. Une batterie de 3 accus li-ion de récupération avec son circuit de charge, pourrait être une solution sans fil intéressante.

Le ventilateur est un modèle de refroidissement de PC de 80 mm de diamètre. Il est suffisant pour de la soudure de loisir. Il est simplement raccordé à son interrupteur par le fil rouge et à la masse de la prise d’ alimentation par son fil noir.

Ventilateur de récupération de PC

Sur le prototype j’ avais remarqué qu’ en écartant un peu le ventilateur de la plaque, l’ aspiration d’ air produisait moins de bruit. Alors je l’ ai fixé sur des vis plus longues entre de 2 écrous.

AspiLampe peut être un projet utile pour le débutant en fabrication de montage électronique. Il l’ initiera à la soudure, au câblage de composants simples et le suivra dans ces projets suivants.

Vous trouverez tous les fichiers permettant sa fabrication ici : http://www.tinkerideas.com/download/#details-0-0

Open-Mercredi #19

Avec le redoux de ces derniers jours on a pu enlever nos manteaux et l’on était 12-13 ce soir dont un visiteur 🙂

Open-Mercredi #9

Stand back, I'm going to try SCIENCE !
Stand back, I'm going to try SCIENCE !

Pour le mini-compte-rendu du dernier mercredi, il faut savoir qu’il y avait donc au menu :

La visite de sympathiques étudiants en master communication scientifique à Strasbourg, venu nous interviewer pour un petit reportage sur les fab/hack-lab qui pourrait éventuellement passer dans l’émission “la tête au carré” de France Inter (la classe).

Forcément, la reprap était de la partie, ainsi que la graveuse laser de poche, dont la structure est enfin opérationnelle !

C’était également la 2ème séance de workshop Arduino, avec quelques nouveaux arrivants pour l’occasion et des montages électroniques un petit peu plus complexe.

Et le retour des jeux de CSIRL, dont l’ensemble pourraient devenir une superbe mallette pédagogique à l’avenir 🙂

Open-Mercredi #7

Ce soir nous étions encore plus d’une douzaine 🙂

structure en bois pour la graveuse laser de poche

Et comme d’habitude c’était code, bidouille et discussions au menu (entre quelques pizzas).
On aura notamment vu une deuxième tentative de flashage de neufbox, la mise au point d’une nouvelle activité du projet CSIRL, et le montage d’une structure pour la graveuse laser de poche (la v02 suivra bientôt et sera publiée sur Thingiverse).
Tient on a également eu un message du MIT pour nous ajouter sur la liste officiel des FabLabs 🙂